Oulala, c'est fou mais ça me fait trop plaisir de retourner à mes blah-blah de bloggeuse! Voici un petit débrief de mon séjour à NYC.. désolée mais c'était vraiment trop speed pour avoir le temps de faire sérieusement mon travail de bloggeuse.. alors avec 1 semaine de décalage et toutes mes confuses, voici....

Warning : ces blah-blah-blah sur NYC vont essentiellement intéresser les chanceux qui ont l’occasion d’aller à NYC… C’est mon petit guide perso de mes bonnes adresses new-yorkaises ! A bon entendeur…………

New York telephone conversation…Day 1


Après un petit dej au Deli du coin (n’importe où: salade de fruits, scrambled eggs et mon cup de thé, trop pratique), on va faire un saut aux puces sur un parking au niveau de la 25th st et Madison av. Ce jour là, nothing, ça dépend des jours, ça peut être un caverne d’Ali Baba comme un grenier pauvre : cruelle déception, pas de beaux vintage.

Direction Nolita, North little italy comme son nom l’indique. En fait c’est plutôt une toute petite extension de Soho, coincée entre Spring st et Houston st et dans laquelle, il y a à parcourir essentiellement les 3 portions de rue,
Mott st, Elisabeth st et Prince st.
C’est vraiment mignon, ça regorge de cafés et de shops (warning : chers en général). Je retourne voir 2 très chouettes concepts de Magasins dans Mott st : le magasin créateur “Prêt a détacher”
(262 Mott st), ambiance épurée, déco vintage, style Marni.
C’est drôle de voir le nombre de magasins à NYC qui porte des noms français ou qui passe de la musique française (nos 60’s ont un franc succès !).
A coté et en sous sol,
“I Heart”, super multimarques (Tsumori Chisato, Rykiel, Tsubi, United Bamboo, Surface to Air,…), mur en briques blanches, néons multicolores, DJs, expo photo, bien rock! i-heart-1-web.jpg
Et surtout,
225 Mott st, allez voir “Zero”, supers créations (Maria Conejo, le designer), de la matière, voile, lainage, coton cachemire, beaucoup de noir, ça ne dénoterait pas de l’école belge pour son travail de la matière et du style avec une sobriété plus new yorkaise … très cher … je craque pour un pull noir, trop bô! Mon-pull-de-hiver !!!

On retrouve un ami new yorkais, qui nous emmène déjeuner dans un des multiples bar-restos,
BarRossa sur Elisabeth st, bien new-yorkais, mur de briques blanches, comptoir en bois, vieux papier peint,… on mange des oeufs benedict, c’est bien le trip new yorkais.
Nolita-barbossa.jpg

Un peu de culture…
Il nous emmène voir une expo au
MOMA ( Museum of Moderne Art) sur Richard Serra. Des sculptures : énormes plaques de métal en spirales posées sur le sol en équilibre, impressionnant. Aussi un travail sur le caoutchouc bluffant, et la matière en général traduisant la notion du poids, de la pesanteur, l’horizon, et la relation de son œuvre à l’environnement, monumental ! On continue la balade dans les expos permanentes…
serra1-783534.jpg

Détour par Soho, pour mon caprice : le meilleur cheese cake,
Eileen’s « Special » Cheese cake, 17 Cleveland place. Amateur, amatrice, courez-y : un truc de dingue, crémeux et aérien a la fois, pas trop sucré, et un gâteau sablé à souhait… un pur moment de bonheur pour une cinglée de cheese cake comme moi!
Bouh, mon magasin fétiche pour les Van’s enfant sur Canal st n’a pas grand-chose. On évite comme il se doit (non à la contrefaçon, oui à la création !!!) les sollicitations soulantes pour les copies de montres et sacs, et on retourne dans Soho.
prada3soho.jpg
On fait un saut au magasin épicentre PRADA, immanquable navire amiral de la marque mis en scène par Rem Koolhaas. PRADA met en relation mode, art et technologie. Gigantesque flagship store, on n’est plus dans un magasin, mais dans une démonstration de l’univers et des connexions de PRADA. Là, c’est un travail avec Damian Hirst (on le voit partout en ce moment!). Le merchandising change au moins toutes les 3 semaines, le papier peint aussi qui "tag" cette semaine le fameux crâne de Hirst. Il y a également son crâne sculpture de miroir a facette, royaume du kitsch… artistique! Mais ça le fait…
13-diamondcoveredskull-lg.jpg

On ne loupe pas bien sûr le multimarque
Intermix (Prince st), toutes les marques du moment y sont, et je crois que je vais craquer sur un paire de bottes de moto Frye, fine et rock à la fois, c’était pas gagné !
Il est temps de rentrer, je suis naze. Jet lag quand tu nous tiens….

Ce soir, je dors debout, mais si vous avez l’occasion, je proposerais bien le
Waverley Inn, Bank st ( dans le village), resto plus que sélect puisque pas vraiment de devanture, réservation que si on vous connaît, mais prix correct, et surtout , humm, délicieux… Attention y’a du people ! Une adresse immanquable, mais grave d’initié. WaverlyInnLarge.jpg
Tout à coté, vous enchaînez sur le Beatrice Inn, boite-appartement par Mister Andre, le bien nommé du Baron à Paris, copain pour ce lieu de Paul Sevigny (frère de Chloe). Vous entrez dans un espace appartement à mi-niveau du trottoir, total cadre vintage, la clientèle aussi, imaginez juste que l’icône est Chloe et vous voyez le style. Un salon, le coin cuisine, des chambres, etc.. bien new-yorkais underground, bien cool, on boit, on tchatche dans les canapés. J’ai adoré!
061106beatrice-560.jpg
Bon, pas ce soir, mais….


** Pour plus de photos, voir
l'album NYC.....

** Et pour se rendre compte de ce qu'est aussi NYC.... du bruit!! Ici film de la terrasse de l'appart où je séjournais... le bruit de fond n'est pas un mauvais son de ma caméra, mais bien le bruit ambiant (Clim, travaux, ...) à NY au 13ème étage.... du bonheur la bronzette en hauteur...

 

 

 

   

Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés