Salut les artistes,

Il y en a qui vont à Beaubourg pour se culturer, y'en a qui y vont pour picoler et grignoter, et y'en a qui y vont même pour guincher ! Et y'en a qui font tout ça à la fois, suivez mon regard......

Hier soir, Reebok régalait au Georges* pour le lancement de son "Freestyle World Tour Collection".
J'en parle car c'était vraiment une chouette fête, on a été reçu comme des rois et reines que nous ne sommes pas!
Les vraies reines, c'était les Yelle, un amour de coolitude, égérie pour Paris
source photos Reebok
Agyness, top model, craquant oiseau tombé du nid, et qui s'est prétée, souriante, aux jeux des photos
 source photo autre
Et les modèles de chaque ville de la tournée, équipée de sa Freestyle, car à chaque ville, son égéries et son modèle!
source photos Reebok
(ici Bimba Bose pour Madrid) 
     
Tokyo, New delhi, Madrid, Londres, NYC,.. et Paris bien sur.

La Freestyle, 25 ans déjà! Ben, ça nous rajeunit pas... Moi j'avais des noirs à l'époque, en pleine vague aérobic, je gymais (toutoutouyoutou) sur Véro ou Davina avec mes freestyle trop d'la balle! Et avec mes cop's, on disait qu'on avait les pieds "cacahouette". Si si, souvenez vous de la forme des chaussures quand elles étaient bien usées!!!
Bon, là je vais me la jouer sobre... ou presque: c'est le modèle NY et Tokyo qui me plait le plus.
Je l'aurais bien en noir en fait!

Sinon, c'était champagne en piscine, petit grignotage de luxe, et musique bien 80's, remixée en partie par Nadège Winter. Ah, ça guinchait sec! Enfin, surtout certaines dont je tairais le nom ... Hahahh!

Hep, mes artistes, si vous voulez voir des photos plus personnelles, allez chez la grande Garance qui nous a shooté tout ça avec brio (avec qui???! pfff je sais c'est ring').....

Mais ce n'est pas le tout, y'a pas que la fête dans la vie, Beaubourg c'est aussi l'occasion de remplir sa petit caboche. Alors, courrez mes agneaux à l'expo Louise Bourgeois.

Louise Bourgeois est au centre George Pompidou jusqu’au 2 juin pour une grande rétrospective de 200 de ses créations.
On peut dire que c'est la plus rock’n’ roll des artistes contemporaines, parce qu’à 96 ans quand on expose à Beaubourg après la Tate Moderne, c’est qu’on est rock’n’ roll ou qu’on n’est plus ! Expo immanquable et touchante, Louise expose sa vie, son oeuvre, les 2 à la fois car tout ce qu'elle crée découle de son histoire. En parcourant son oeuvre, on a le sentiment de partager ses émotions, et je trouve que ce n'est pas si courant en art contemporain.
D'autant qu'elle crée sans aucun tabou, de son araignée, référence explicite à sa mère, , aux formes connotées sexuelles.
En plus, elle est rusée Louise : une sculpture de ce qui est clairement un sexe masculin s'intitule "fillette".
Humour, dérision et déstabilisation, là est aussi sa force.
Bref, ne ratez pas cette exposition dans laquelle on ne s'ennuie vraiment pas et nous invite même à puiser dans notre propre histoire.

*Au fait, et Georges dans tout ça, il est beau? Nannnn, Le Georges c'est le resto au top de Beaubourg. Allez y au moins pour un verre, c'est une des plus belles vues de Paris sans parler du design (archi Jacob et Mc farlane).
Centre Pompidou. 19, r Beaubourg, PARIS 4

Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil
 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés